Sports

CAF-C2: TP Mazembe change d’adversaire

 



Des supporters de Mazembe au stade de Kamalondo à Lubumbashi, lors de la finale retour de la Ligue des champions de la CAF.
Des supporters de Mazembe au stade de Kamalondo à Lubumbashi, lors de la finale retour de la Ligue des champions de la CAF.
La Confédération Africaine de Football a pris quelques décisions lors de son symposium de Rabat (Maroc) qui s’est clôturé mercredi 19 juillet. L’une d’entre elles concerne le TP Mazembe, seul club congolais encore en lice dans les interclubs de la CAF et dont l’adversaire en quart de finale de la C2 change de nom.

Selon le site de l’instance faitier du football continental, les Corbeaux de Lubumbashi ne croiseront plus Recreativo Libolo d’Angola, mais Hilal El Obied du Soudan.

Pour la CAF, cette décision a été prise après que son Comité exécutif a constaté la levée de la suspension du Soudan par la FIFA. Conséquence, les clubs soudanais engagés en Ligue des champions Total et Coupe de la Confédération Total ne sont pas disqualifiés mais perdent, conformément aux règlements, leurs matchs de la 6e journée de la phase de groupes.

Al Hilal Obied terminant second de la poule derrière Zesco (10 points tous les 2), le club soudanais se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de la Confédération. Ayant terminé premier de son groupe (12 points), le TP Mazembe jouera le match aller au Soudan le 8 Septembre avant de le recevoir à Kamalondo le 15 du même mois.

Les résultats des Soudanais en phase de poules : 3 victoires contre Zesco (1-0), Smouha (2-1) et Recreativo (2-0 sur 2 penaltys), un nul contre Smouha en Egypte (1-1) et deux défaites : 1-0 en Angola chez Recreativo et le 3-0 sur tapis vert contre Zesco.

Résolution de crise du football Soudanais



Khartoum

Les Parties au conflit sur l'Association de Football Soudanaise, ont déclaré la résolution de la crise de football Soudanais, moyennant la livraison du siège de l'Association au Dr. Mutasim Jaafar, Président de l'Association et la formation d'un comité des deux groupes pour la gestion de l'activité de l'association après la signature d'un accord entre les deux parties.

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports parrain de l'accord, Dr. Abdul Karim Moussa, a affirmé lors d'une conférence de presse vendredi soir, que les parties au conflit ont répondu à l'initiative.

Il a fait allusion aux communications nouées par Dr. Mutasim Jaafar et la Fédération Internationale de Football pour lever la suspension de l'activité de l'association, affirmant que l'accord a jeté une base pour la gestion des affaires de football à travers de l'accord Jusqu'à la tenue de nouvelles élections.

Il a exprimé ses remerciements à la Présidence de la République représentée dans le Premier Vice-Président de la République, Premier Ministre National général Bakri Hassan Saleh et sa disposition à résoudre les différends sportifs au sein de la communauté sportive.

Pour sa part, Dr Mutasim Jaafar, Président de l'Association de football, a affirmé qu'il a fait un contact avec la FIFA pour parvenir à un accord pour lever la suspension de l'activité.

Zesco United sans convaincre



Demi-finaliste de la dernière édition de la Ligue des champions Total, Zesco United a entamé sa phase de groupes samedi, piano piano face aux Egyptiens du Smouha Sporting Club. Sa victoire n’a tenu qu’à un fil, celui d’un pénalty transformé par son attaquant Jesse Were.

Smouha a plutôt bien tenu le choc à Ndola, en jouant très replié au cours de la première période, dressant un barrage efficace aux assauts de Zambiens.

Ce sont même les Egyptiens qui faillirent ouvrir le score sur une tentative d’Islam Mohareb renvoyée par la transversale. Il faudra une faute de main dans sa surface du défenseur burkinabè Patrick Malo pour que l’arbitre siffle un pénalty, en faveur des locaux.

L’international Jesse Were n’hésitera pas devant le gardien Mohamed Abougabal (1-0, 73’).

L’entraîneur serbe Zlatko Krmpotic avait sans doute raison avant le match en disant que Smouha, qu’il connaissait pour l’avoir rencontré quand il était entraîneur-adjoint du TP Mazembe, serait probablement l’adversaire le plus coriace d’un groupe qui réunit également le Recreativo do Libolo et Al Hilal Elobeid, club auquel il rendra visite le 24 mai prochain.

Zinédine Zidane : «Mes joueurs, je les admire, je les adore»



«Mes joueurs, je les admire, je les adore», a déclaré lundi Zinédine Zidane, à la veille du quart de finale retour de Ligue des champions opposant le Real Madrid au Bayern Munich.
Partager sur Facebook Tweeter Google+ 4 partages

«A quel match vous attendez-vous mardi (20h45) contre le Bayern ?
Nous allons devoir réussir un grand match, une grande performance, en rentrant bien dans la rencontre et en essayant de gagner. Nous n'allons pas spéculer, ni penser à notre victoire du match aller (2-1). Le match aller est derrière nous. Nous savons que cela va être difficile. Que le Bayern joue à la maison ou à l'extérieur, cela ne change rien, il joue de la même manière et il va nous compliquer les choses. Nous allons devoir jouer très, très, très bien.

De son côté, le Bayern devrait récupérer son avant-centre Robert Lewandowski. Est-ce une lourde menace pour le Real ?
On sait quel joueur est Lewandowski. C'est un vrai numéro 9 et c'est un plus pour le Bayern. Mais c'est l'un des multiples joueurs du Bayern, qui a de toute façon de bons joueurs dans toutes les lignes. Cela ne me préoccupe pas. (...) Ils ont beaucoup d'armes pour faire mal à l'adversaire, mais ils ont aussi des défauts, comme toutes les équipes. Nous allons essayer de jouer notre jeu et de réussir à nouveau un grand match. Le Bayern va faire un grand match et nous le savons. Cela va se jouer sur des détails.
«Avec ce qu'ils me donnent chaque jour, je suis un homme heureux»
Votre équipe a marqué au moins un but sur ses 54 derniers matches officiels, soit depuis près d'un an. Et quasiment tous vos joueurs de champ ont marqué cette saison. Comment l'expliquez-vous ?
Les joueurs sentent qu'ils sont tous importants et qu'à chaque instant, ils peuvent faire la différence et être utiles à l'équipe. C'est mon but, c'est ce que je recherche. J'ai été joueur, je sais que c'est super important de compter sur tout le monde. Les joueurs croient en ce que je mets en place, en ce que je veux, et on a tous envie de prendre le même chemin.
Karim Benzema a été très en vue au match aller, pensez-vous qu'il a réussi à retourner l'opinion en sa faveur ?
Ce sont des joueurs à qui on demande beaucoup parce qu'ils ont beaucoup de talent. Quand on les trouve un peu moins bien, on ne leur fait pas de cadeau. (...) Ce que j'aime chez mes joueurs et notamment chez Karim, c'est qu'ils ont beaucoup de personnalité. Ce n'est pas une simple critique qui va les faire sortir de leur objectif. Ça, c'est magnifique pour un entraîneur. Je les vois s'entraîner chaque jour, se dire qu'ils ont un objectif depuis le début de la saison. Et c'est magnifique d'avoir des joueurs comme ça... Tous mes joueurs, même ceux qui jouent un peu moins, je les admire, je les adore, je suis à fond avec eux. Et avec ce qu'ils me donnent chaque jour, je suis un homme heureux sur le terrain.»

CAN U20 2017: LE SOUDAN PRÊT À AFFRONTER LE SÉNÉGAL



Le groupe B de la CAN U20 2017 entre en scène aujourd’hui avec d’entrée le match Sénégal-Soudan. Habitué de ces grands rendez-vous, le Sénégal est naturellement le favori de cette rencontre. Mais le Soudan ne compte pas se laisser faire comme l’a signifié son entraineur en conférence de presse.

« Le Sénégal est une grande équipe comme les six autres sélections de ce tournoi. Nous sommes prêts à affronter le Sénégal et les deux autres équipes du groupe B (Cameroun et Afrique du Sud). Nous sommes très motivés d’être présents à cette phase finale après 20 ans de traversée du désert et l’objectif est de débuter par une victoire », a indiqué Mubarak Sulimann au micro de Caf Online.





Khartoum

Le ministre de la Richesse animale, Dr Mabrouk Moubarak Salim s'est entretenu ce dimanche avec une délégation du ministère érythréen de l'Agriculture et la Richesse animale sur la coopération et la coordination mutuelle dans les domaines de la richesse animale.

Lors de sa réunion ce dimanche avec la délégation érythréenne qui est en visite au pays, en présence du chargé d'affaire de l'ambassade érythréenne à Khartoum, Ibrahim Idris, Mabrouk a indiqué que la visite de la délégation vise à l'amélioration des relations bilatérales et la discussion sur les questions essentielles dans le domaine de la richesse animale.

Il a affirmé que son ministère est prêt à fournir les expériences du Soudan à l'Erythrée à travers l'échange des visites des techniciens, expansion dans le domaine du contrôle des naissances, du développement du secteur de l'élevage et de la coopération dans la lutte contre les maladies transfrontières.

Pour sa part, le président de la délégation érythréenne a salué le bon accueil et la coopération mutuelle fructueuse, appelant à l'échange des visites entre les deux pays pour atteindre les objectifs souhaités dans ce domaine.





Khartoum 

l'Ambassadeur britannique à Khartoum, a affirmé l'importance de l'investissement agricole au Soudan, soulignant l'existence de multiples possibilités du Soudan d'attirer des investisseurs deans tous les domaines agricoles.

Lors de l'ouverture du deuxième forum annuel sur l'agriculture, la richesse animale et la sécurité alimentaire organisé par la société britannique VALIANT, l'ambassadeur britannique a indiqué que le Soudan après la levée des sanctions économiques a l'opportunité d'attirer les investisseurs de tous les pays du monde.

Pour sa part, le sous-secretaire du ministere de l'Investissement, Najmuddine Hussein Ibrahim a indiqué que le ministère a préparé des programmes, des plans et des cartes pour tous les secteurs d'investissement pour les investisseurs qui veulent investir dans l'agriculture, soulignant que le pays possède des éléments agricoles et des terres fertiles.




Khartoum

Le Ministre des Ressources Animales, Juma'a Bishara Oror a déclaré que la visite du Président de la République aujourd'hui à la Russie ouvrira de larges domaines pour le Soudan de tirer parti du potentiel scientifique de la Russie.

Bishara Oror a déclaré dans un communiqué de presse à l'Aéroport de Khartoum que la visite confirme que le Soudan est revenu comme il était, en soulignant qu'il reviendra à sa position normale et le leadership qu'il a occupé dans la Région et dans le Monde.

Il a souligné que le Président et les Ministres d'accompagnement dans sa délégation, discuteront de nombreuses questions politiques, sécuritaires et économiques, et a ajouté: " Je pense que le Soudan bénéficiera du potentiel russe en particulier dans le Développement des Outils requises et des Technologies avancées dans le domaine de l'Elevage et l'augmentation de la production", soulignant que la visite du Président de la République à la Russie aura un Au-delà.




Khartoum

Le Vice-président du Comité Supérieur pour les Relations avec la Chine, la Russie, l'Afrique du Sud, l'Inde et le Brésil (Groupe BRICS) et Assistant du Président de la République, le Dr Awad Ahmed Al-Jaz, a affirmé que la visite du Président de la République en Russie conduira à élargir la Portée des Relations Internationales du Soudan avec le Monde.

Dans un communiqué de presse à l'Aéroport de Khartoum, le Dr Al-Jaz a déclaré que cela conduisait à la Réalisation d'Avantages Mutuels pour le Soudan et la Russie, se référant à l'existence d'un nombre de Sociétés Russes Opérant dans le Secteur Minier au Soudan.

Il a souligné la Position Stratégique du Soudan et les Vastes Potentialités dans le pays, indiquant que la visite du Président intervient dans le cadre des efforts visant à consolider les Relations du Soudan avec le Groupe BRICS.

Il a décrit la visite du Président en Russie comme le Début de la Formulation d'une Nouvelle Vision pour renforcer les Relations Futures et la Coopération avec les pays BRICS et consolider les liens avec les Etats voisins.




Kampala

La Banque centrale du Soudan (CBK) a conclu un accord avec la Banque centrale de l'Ouganda pour faciliter le commerce et l'intégration économique entre le Soudan et l'Ouganda.

Le gouverneur de la Banque centrale Hazem Abdul-Gadir a déclaré à la SUNA qu'il a tenu une réunion à Kampala avec le gouverneur de la Banque centrale ougandais portant sur le moyen de faciliter le commerce entre les deux pays et l'intégration des économies des deux pays.

Il a ajouté que le côté ougandais a accepté d'ouvrir une succursale de la Banque agricole du Soudan en Ouganda pour aider à la commercialisation d'équipements et de machines agricoles fabriqués au Soudan, soulignant que le côté ougandais a demandé de profiter de l'expérience du Soudan dans les banques islamiques à répondre aux demandes de certains clients qui souhaitent traiter conformément au système bancaire islamique.