Sports

CHAN 2018 : le Nigeria écarte le Soudan




Ce sera donc Maroc-Nigeria ! Quelques heures après la qualification des Lions de l’Atlas A’ pour la finale du CHAN 2018, les Super Eagles locaux en ont fait de même en s’imposant 1-0 face au Soudan en demi-finale ce mercredi à Casablanca.

Rapidement en tête sur un but de Gabriel Okechukwu (0-1, 16e), les Nigérians ont concédé énormément d’occasions ensuite, surtout qu’Ifeanyi Ifeanyi a été expulsé à l’heure de jeu (58e), mais les Crocodiles du Nil ont manqué un nombre incroyable d’opportunités. Réduits à dix sur la fin après l’expulsion de Bachir Makki Bakri (87e), les Soudanais finiront avec d’immenses regrets car c’est bien le Nigeria qui disputera la couronne au pays-hôte…

CHAN 2018: le Maroc termine premier devant le Soudan (groupe A)



Les Marocains et les Soudanais, déjà assurés d'être en quarts de finale du CHAN 2018, ont disputé la « petite finale » du groupe A ce dimanche 21 janvier. Au stade Mohammed-V de Casablanca, chez eux, les Lions de l'Atlas ont neutralisé leurs adversaires (0-0). Un match nul qui leur offre la première place à la faveur d'une meilleure différence de buts (7 points chacun, +6 contre +2). En quarts de finale, le Maroc affrontera donc le 2e du groupe B (la Zambie ou la Namibie), tandis que le Soudan affrontera le 1er de ce groupe. Dans l'autre match du jour, la Guinée a sauvé l'honneur en s'imposant contre la Mauritanie grâce à un but d'Ibrahima Sankhon. La sélection guinéenne termine 3e avec 3 points. Les Mauritaniens sont derniers avec trois défaites en autant de matches.

CHAN 2018 : le Soudan surprend la Guinée !




Deuxième match seulement du CHAN 2018 et déjà une première surprise ! 4e de la précédente édition, la Guinée s’est laissé surprendre par le Soudan (1-2) ce dimanche à Casablanca. Les Soudanais ont ouvert le score par Omer de la tête sur corner (0-1, 19e). Il a fallu attendre le début de seconde période pour voir les hommes de Lappé Bangoura égaliser, là aussi de la tête par Sekou Camara, à la réception d’un centre (1-1, 55e).

Derrière, le Soudan a eu l’occasion de reprendre les devants, mais Bakhit a gâché une belle occasion en frappant au-dessus sur penalty ! Le tireur malheureux se rattrapait quelques minutes plus tard en profitant de la talonnade astucieuse d’un coéquipier et d’un contre favorable pour battre le gardien guinéen entre les jambes (1-2, 74e). C’est donc le Soudan qui créé la sensation et rejoint le Maroc, tombeur 4-0 de la Mauritanie samedi, en tête de la poule A.

CAF-C2: TP Mazembe change d’adversaire

 



Des supporters de Mazembe au stade de Kamalondo à Lubumbashi, lors de la finale retour de la Ligue des champions de la CAF.
Des supporters de Mazembe au stade de Kamalondo à Lubumbashi, lors de la finale retour de la Ligue des champions de la CAF.
La Confédération Africaine de Football a pris quelques décisions lors de son symposium de Rabat (Maroc) qui s’est clôturé mercredi 19 juillet. L’une d’entre elles concerne le TP Mazembe, seul club congolais encore en lice dans les interclubs de la CAF et dont l’adversaire en quart de finale de la C2 change de nom.

Selon le site de l’instance faitier du football continental, les Corbeaux de Lubumbashi ne croiseront plus Recreativo Libolo d’Angola, mais Hilal El Obied du Soudan.

Pour la CAF, cette décision a été prise après que son Comité exécutif a constaté la levée de la suspension du Soudan par la FIFA. Conséquence, les clubs soudanais engagés en Ligue des champions Total et Coupe de la Confédération Total ne sont pas disqualifiés mais perdent, conformément aux règlements, leurs matchs de la 6e journée de la phase de groupes.

Al Hilal Obied terminant second de la poule derrière Zesco (10 points tous les 2), le club soudanais se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de la Confédération. Ayant terminé premier de son groupe (12 points), le TP Mazembe jouera le match aller au Soudan le 8 Septembre avant de le recevoir à Kamalondo le 15 du même mois.

Les résultats des Soudanais en phase de poules : 3 victoires contre Zesco (1-0), Smouha (2-1) et Recreativo (2-0 sur 2 penaltys), un nul contre Smouha en Egypte (1-1) et deux défaites : 1-0 en Angola chez Recreativo et le 3-0 sur tapis vert contre Zesco.

Résolution de crise du football Soudanais



Khartoum

Les Parties au conflit sur l'Association de Football Soudanaise, ont déclaré la résolution de la crise de football Soudanais, moyennant la livraison du siège de l'Association au Dr. Mutasim Jaafar, Président de l'Association et la formation d'un comité des deux groupes pour la gestion de l'activité de l'association après la signature d'un accord entre les deux parties.

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports parrain de l'accord, Dr. Abdul Karim Moussa, a affirmé lors d'une conférence de presse vendredi soir, que les parties au conflit ont répondu à l'initiative.

Il a fait allusion aux communications nouées par Dr. Mutasim Jaafar et la Fédération Internationale de Football pour lever la suspension de l'activité de l'association, affirmant que l'accord a jeté une base pour la gestion des affaires de football à travers de l'accord Jusqu'à la tenue de nouvelles élections.

Il a exprimé ses remerciements à la Présidence de la République représentée dans le Premier Vice-Président de la République, Premier Ministre National général Bakri Hassan Saleh et sa disposition à résoudre les différends sportifs au sein de la communauté sportive.

Pour sa part, Dr Mutasim Jaafar, Président de l'Association de football, a affirmé qu'il a fait un contact avec la FIFA pour parvenir à un accord pour lever la suspension de l'activité.


PAR EZALDIN MIRGANI
 
Dans tout l'Ouest du soudanais ( provinces du Kordofan et du Darfour ) , les modes de vie traditionnels prédominant : la terre est communautaire , le travail est manuel et les jachères sont longues . Par ailleurs , les reliefs isolés , Jabla Marra , sont densément occupés par des populations de montagnards sédentaires qui associent agriculture intensive et élevage , avec aménagement des pentes en terrasses , pavages des ruisseaux , canalisations creusées dans le roc , et villages de huttes compacts le long des cours d'eau . Vers l'ouest , par contre , elles sont de plus en plus intacts , au fur et à mesure qu'on s'éloigne du centre . Même l'exploitation de la gomme arabique ( exsudée par l'acacia Sénégal ) n'a pas donné lieu à des transformations fondamentales : l'arbre ne fait l'objet d'aucun soin particulier et les terrains ne deviennent mulk que près des villages , lorsque les terrains qoz sont défrichés pour pratiquer des cultures ( sorgho et millet ) . Comme au nord , l'adaptation aux conditions naturelles entraîne une certaine spécialisation : les groupes qui se déplacent selon les saisons entre la plaine d'inondation et le plateau ferrugineux qui la flanquent à l'ouest , sont plus particulièrement des éleveurs , alors que dans le sud – Ouest et les montagnes du sud – est , les populations sont surtout des agriculteurs .  




Khartoum 

Le ministre de la Richesse animale, Bouchara Joma Aro a affirmé l'importance du renforcement de la coopération conjointe et la solidité des relations entre les deux pays.

Lors de sa réunion ce lundi avec le ministre sud-soudanais, James Jika Doko, le ministre Aro a indiqué que la réunion s'inscrit dans le cadre de la forte volonté de renforcer la coopération mutuelle et la consultation sur la signature d'une note d'entente dans les domaines de la lutte contre les maladies infectieuses, la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté.

Il a déclaré que la note d'entente sur tous les domaines de la richesse animale sera signée demain mardi.

Le ministre sud-soudanais Doko a salué les efforts faits pour le renforcement de ka coopération mutuelle dans le domaine de la santé de bétail du pays afin d'atteindre la sécurité alimentaire, l'augmentation de la production et lutter la pauvreté.




Khartoum

Le Président de l'Union des banques soudanaises (UBS), Mossad Mohamad Ahmad a indiqué que le secteur bancaire soudanais a prouvé sa solidité face à la phase de danger, qui a duré plus de vingt ans, notant qu'il a néanmoins réussi à obtenir des résultats positifs dans divers domaines et un développement positif des indicateurs de sécurité mondiale.

Lors de son discours ce lundi devant l'ouverture du forum sur les exigences de traitement avec les banques correspondantes, le Président de l'union a indiqué que les banques soudanaises continuent le développement de la technologie bancaire et ont adopté les normes de qualité bancaire.

Il a ajouté que les politiques de la centrale de Soudan constituent la soupape de sécurité pour la sureté du secteur bancaire au pays, soulignant que le secteur cherche efficacement à reprendre ses anciens correspondants et élargir le réseau des correspondants dans le monde entier.




Khartoum

Le ministre du Travail et du Développement humain de l'Etat de Khartoum a examiné avec le directeur exécutif de l'Institut des produits en cuir au COMESA les moyens de développement du secteur du cuir et des produits en cuir.

Dans des déclarations à la presse, le ministre a indiqué que son ministère est en train de transformer le centre de Karari pour être un centre régional spécialisé des produits en cuir pour tous les pays du COMESA.

Il a ajouté que la réunion a également discuté les moyens de soutenir les projets du centre par la fourniture des technologies modernes et la formation dans le domaine du cuir afin d'engager sur les marchés mondiaux, saluant le grand rôle joué par l'institut des produits en cuir à l'organisation du COMESA.




Khartoum 

Le premier vice-président de la République, Premier ministre fédéral, Bakri Hassan Saleh, a appelé les organisations et les philanthropes à continuer à fournir des services humanitaires aux pauvres et aux nécessiteux du continent africain.

Lors de son discours ce jeudi à l'ouverture des réunions du conseil d'administration de l'Organisation de Dawa islamique, Saleh a souligné l'importance du rôle joué par l'organisation pour aider les nécessiteux dans 40 pays africains dans les domaines de la santé, de l'eau, de l'éducation et de la protection sociale en faveur des millions d'Africains.

"Nous nous attendons à ce que l'Organisation de Dawa islamique et ses homologues regardent des projets et des programmes pour relever les défis de l'action humanitaire et qu'ils tendent des mains blanches aux pauvres africains sans discrimination", a-t-il dit.