politique

Hassabo affirme la solidarité des relations du Soudan avec la France




Khartoum 

Le vice-président de la République Hassabo Mohammed Abdul-Rahman a affirmé la solidarité des relations du Soudan avec la France et son souci de les renforcer pour atteindre les intérêts communs.
Le vice-président a donné un éclairage sur l'ensemble de la situation dans le pays et les grands efforts déployés par le gouvernement pour réaliser la paix et la stabilité.
Cela est venu lors d'une rencontre Jeudi au palais républicain avec l'envoyé français au Soudan et au Sud Soudan Stéphane Gruenberg, en présence de l'Ambassadeur de la France à Khartoum Emmanuel Plattman.
L'Ambassadeur de la France a déclaré à la presse que la réunion a porté sur des questions d'intérêt commun au niveau régional et les relations bilatérales, exprimant la volonté de la France de renforcer les domaines du développement et du commerce, en particulier après la levée des sanctions économiques imposés sur le Soudan.
Elle a souligné le ferme désir de la France de contribuer aux efforts internationaux pour résoudre les problèmes du Soudan en saluant le grand progrès réalisé par le Soudan en matière de paix et la campagne de collecte d'armes.

Hommaida s'adresse à la célébration pour la Journée mondiale de la santé mentale




Khartoum 

Le Ministre de la Santé de l'Etat de Khartoum, Mamoun Hommaida a indiqué que son ministère va ouvrir un département des maladies mentales dans l'hôpital de Khartoum avant la fin de l'année courant.

En s'adressant ce mardi à la célébration pour la Journée mondiale de la santé mentale sous le slogan : " la santé mentale au travail ", Hommaida a souligné la nécessité d'établir des centres de réadaptation pour prévenir la dépendance, affirmant l'engagement de son ministère à la formation des psychologues et des médecins.

Le directeur général du ministère, Dr Babiker Mohamad Ali a souligné que 90% des causes de crises cardiaques dues au travail et à l'allongement des heures de travail, notant la nécessité d'améliorer l'environnement de travail, de fournir un soutien social et d'identifier la description fonctionnelle des travailleurs.

ONU célèbre la Journée Internationale de la Traduction



Khartoum

Les Nations Unies célèbrent pour la première fois la Journée Internationale de la Traduction, rendant hommage au travail des Spécialistes des Langues qui jouent un rôle essentiel pour faciliter le dialogue et la compréhension entre les peuples et les nations contribuant au développement et au renforcement de la paix et la sécurité mondiales.

En tant qu'activité consistant à transposer d'une langue à l'autre des notions littéraires ou scientifiques, y compris techniques, la traduction professionnelle et la terminologie correcte, sont essentiels pour maintenir la clarté, l'environnement positif et productif dans le discours public international et la communication interpersonnelle.

Mumtaz rencontre l'ambassadeur saoudien à Khartoum




Khartoum

Le ministre d'Etat aux Affaires étrangères, Hamid Mumtaz a reçu ce mardi l'ambassadeur saoudien à Khartoum, Ali Hassan Jaafar.

La réunion a discuté des relations entre les deux pays et les moyens de les renforcer davantage ainsi que des perspectives de la coopération et la coordination entre les deux pays frères dans les forums régionaux et internationaux.

Le ministre d'Etat a fait l'éloge du grand progrès des relations historiques et distinguées entre les deux pays frères, affirmant la position stable de soutenir le gouvernement légal au Yémen et d'appuyer tout ce qui pourrait conduire à la restauration de la paix et la stabilité dans le Yémen frère.

La réunion a également porté sur la nécessité de la mise en œuvre des décisions du sommet arabe tenu récemment en Mauritanie sur la convocation d'une conférence sur le développement et la reconstruction du Soudan et la mise en œuvre sur place de l'initiative de la sécurité alimentaire arabe.

Le Soudan élu membre du conseil d'administration des gouverneurs de l'AIEA

 


Vienne

Le Soudan a été élu membre du conseil d'administration de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) représentant le continent africain dans la période 2017-2019 à côté du Kenya.

Le processus d'élection à la qualité de membre des gouverneurs de l'AIEA, composé de 35 membres, a fonctionné lors de la conférence 61 de l'agence à Vienne.

Il est à noter que le ministre des ressources hydrauliques, de l'Irrigation et de l'électricité, chef de délégation du Soudan à la conférence de l'AIEA, Mautaz musa, a rencontré le Directeur Général de l'AIEA, M. Amano, et l'a félicité pour son troisième mandat directeur général, et le soutien de l'Agence pour le Soudan.

Le ministre a également rencontré le Directeur général adjoint de l'Agence, M. Mikhail Jodakov, expliquant que le Soudan est allé loin dans l'infrastructure du projet nucléaire, en particulier l'approbation de la loi nucléaire.

Il a salué le directeur adjoint de l'AIEA pour ses efforts pour examiner le rapport d'auto-évaluation du projet nucléaire Soudanais.

Il a invité le directeur adjoint à visiter le Soudan, tandis que le directeur adjoint de l'AIEA a accueilli l'invitation, en promettant à la répondre au troisième trimestre de l'année prochaine, afin de renforcer les liens et le soutien aux pas sérieux pris par le Soudan à cet égard.

Il a suggéré de présenter un séminaire à une université soudanaise pour examiner la tranquillité du programme et l'importance de l'énergie atomique dans les domaines de la médecine, de l'industrie, de l'agriculture, de la production alimentaire et de l'énergie, ainsi que l'engagement de l'agence à parrainer les programmes du Soudan et fournir un support technique international.





Khartoum

Le ministre de la Richesse animale, Dr Mabrouk Moubarak Salim s'est entretenu ce dimanche avec une délégation du ministère érythréen de l'Agriculture et la Richesse animale sur la coopération et la coordination mutuelle dans les domaines de la richesse animale.

Lors de sa réunion ce dimanche avec la délégation érythréenne qui est en visite au pays, en présence du chargé d'affaire de l'ambassade érythréenne à Khartoum, Ibrahim Idris, Mabrouk a indiqué que la visite de la délégation vise à l'amélioration des relations bilatérales et la discussion sur les questions essentielles dans le domaine de la richesse animale.

Il a affirmé que son ministère est prêt à fournir les expériences du Soudan à l'Erythrée à travers l'échange des visites des techniciens, expansion dans le domaine du contrôle des naissances, du développement du secteur de l'élevage et de la coopération dans la lutte contre les maladies transfrontières.

Pour sa part, le président de la délégation érythréenne a salué le bon accueil et la coopération mutuelle fructueuse, appelant à l'échange des visites entre les deux pays pour atteindre les objectifs souhaités dans ce domaine.





Khartoum 

l'Ambassadeur britannique à Khartoum, a affirmé l'importance de l'investissement agricole au Soudan, soulignant l'existence de multiples possibilités du Soudan d'attirer des investisseurs deans tous les domaines agricoles.

Lors de l'ouverture du deuxième forum annuel sur l'agriculture, la richesse animale et la sécurité alimentaire organisé par la société britannique VALIANT, l'ambassadeur britannique a indiqué que le Soudan après la levée des sanctions économiques a l'opportunité d'attirer les investisseurs de tous les pays du monde.

Pour sa part, le sous-secretaire du ministere de l'Investissement, Najmuddine Hussein Ibrahim a indiqué que le ministère a préparé des programmes, des plans et des cartes pour tous les secteurs d'investissement pour les investisseurs qui veulent investir dans l'agriculture, soulignant que le pays possède des éléments agricoles et des terres fertiles.




Khartoum

Le Ministre des Ressources Animales, Juma'a Bishara Oror a déclaré que la visite du Président de la République aujourd'hui à la Russie ouvrira de larges domaines pour le Soudan de tirer parti du potentiel scientifique de la Russie.

Bishara Oror a déclaré dans un communiqué de presse à l'Aéroport de Khartoum que la visite confirme que le Soudan est revenu comme il était, en soulignant qu'il reviendra à sa position normale et le leadership qu'il a occupé dans la Région et dans le Monde.

Il a souligné que le Président et les Ministres d'accompagnement dans sa délégation, discuteront de nombreuses questions politiques, sécuritaires et économiques, et a ajouté: " Je pense que le Soudan bénéficiera du potentiel russe en particulier dans le Développement des Outils requises et des Technologies avancées dans le domaine de l'Elevage et l'augmentation de la production", soulignant que la visite du Président de la République à la Russie aura un Au-delà.




Khartoum

Le Vice-président du Comité Supérieur pour les Relations avec la Chine, la Russie, l'Afrique du Sud, l'Inde et le Brésil (Groupe BRICS) et Assistant du Président de la République, le Dr Awad Ahmed Al-Jaz, a affirmé que la visite du Président de la République en Russie conduira à élargir la Portée des Relations Internationales du Soudan avec le Monde.

Dans un communiqué de presse à l'Aéroport de Khartoum, le Dr Al-Jaz a déclaré que cela conduisait à la Réalisation d'Avantages Mutuels pour le Soudan et la Russie, se référant à l'existence d'un nombre de Sociétés Russes Opérant dans le Secteur Minier au Soudan.

Il a souligné la Position Stratégique du Soudan et les Vastes Potentialités dans le pays, indiquant que la visite du Président intervient dans le cadre des efforts visant à consolider les Relations du Soudan avec le Groupe BRICS.

Il a décrit la visite du Président en Russie comme le Début de la Formulation d'une Nouvelle Vision pour renforcer les Relations Futures et la Coopération avec les pays BRICS et consolider les liens avec les Etats voisins.




Kampala

La Banque centrale du Soudan (CBK) a conclu un accord avec la Banque centrale de l'Ouganda pour faciliter le commerce et l'intégration économique entre le Soudan et l'Ouganda.

Le gouverneur de la Banque centrale Hazem Abdul-Gadir a déclaré à la SUNA qu'il a tenu une réunion à Kampala avec le gouverneur de la Banque centrale ougandais portant sur le moyen de faciliter le commerce entre les deux pays et l'intégration des économies des deux pays.

Il a ajouté que le côté ougandais a accepté d'ouvrir une succursale de la Banque agricole du Soudan en Ouganda pour aider à la commercialisation d'équipements et de machines agricoles fabriqués au Soudan, soulignant que le côté ougandais a demandé de profiter de l'expérience du Soudan dans les banques islamiques à répondre aux demandes de certains clients qui souhaitent traiter conformément au système bancaire islamique.