Nouvelles

Les ministres de l'irrigation des pays du barrage de la renaissance inspectent le progrès du travail




Khartoum

Le ministre d'irrigation et des ressources de l'eau des pays du barrage de la renaissance (Soudan, l'Egypte et l'Ethiopie) dirigeront demain (Mercredi) pour le site du barrage pour inspecter le progrès des travaux avant la réunion à Addis-Abeba pour examiner les questions non techniques.
Selon SUNA que le Comité technique tripartite des trois pays a achevé la négociation sur les questions techniques dans le rapport préliminaire des études des effets du barrage sur les ?tats du Soudan et l'Egypte au milieu de Septembre dernier.
Les trois ministres porteront sur les questions non techniques pour terminer la ratification du rapport préliminaire sur les effets du barrage de la Renaissance.

Le président de la République du Niger arrive au pays




Khartoum

Le président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou, est arrivé Mardi matin au pays dans une visite de plusieurs heures.
Il a été reçu à l'aéroport de Khartoum par le président de la République maréchal Omar Al-Bashir et un nombre de ministres et de officiels de l'Etat.

Le Ministre des AE reçoit un message de félicitations de son homologue Bulgare



Khartoum

Le Ministre des Affaires Etrangères, Professeur Ibrahim Ghandour, a reçu un message de félicitations du Ministre Bulgare des Affaires Etrangères, Mme Ekaterina Zakharieva, à l'occasion de la levée des sanctions économiques Américaines contre le Soudan.

Elle a dit dans son message que la levée des sanctions donnera une forte impulsion au Soudan pour continuer son rôle constructif dans l'établissement de la paix et de la sécurité dans la région.

Ministère des AE salue l'accueil de l'UA pour la révocation des sanctions



Khartoum

Le Ministère des Affaires Etrangères a salué lundi le communiqué de l'Union Africaine, dans lequel l'organe africain s'est félicité de la révocation des sanctions économiques imposées sur le Soudan.

Il a également salué l'appel lancé par l'Union pour l'administration américaine à lever le nom du Soudan de la liste des pays considérés comme parrain du terrorisme international.

Le Ministère a souligné dans son texte que le Soudan reste soutenant à l'unité et à la solidarité entre les pays africains et à son engagement envers toutes les questions d'intérêt aux ?tats et peuples d'Afrique.

Le Parlement affirme son soutien à l'arrêt de l'importation de la farine de blé



Khartoum

Les membres de l'Assemblée Nationale ont affirmé leur soutien à la décision du ministère de l'Industrie d'arrêter immédiatement l'importation de farine de blé.

Dans son communiqué devant l'Assemblée Nationale lundi, le ministre de l'Industrie, Dr. Musa Karama, a dit que les inconvénients des importations de farine sont son effet sur la structure de l'industrie avec possibilité de contrebande, en plus de la possibilité d'être mélangé avec des agents cancérigènes, ainsi que la diversion à des fins industrielles.

Il a parlé du volume de la farine de blé et de sa capacité de meulage, soulignant que le Soudan a importé 419, 000 tonnes de farine de blé en 2015, 206, 000 tonnes en 2016 et 244, 000 tonnes en 2017.

Il a averti que l'importation de farine de blé constitue une menace pour l'investissement dans le domaine de la mouture.

Par ailleurs, les députés de l'Assemblée ont affirmé l'importance de l'indigénisation de la culture et de la mouture du blé dans le pays.

Sous-catégories





Khartoum

Le Ministère de a Richesse organisera demain (Mercredi) à 06 :30 du soir un atelier intitulé "La réalité de a Richesse Animale après la levée de l'embargo économique américain" à l'Autorité publique de recherches de a Richesse Animale au quartier d'Alamarat.
Invitation est adressée aux médias et aux parties intéressées.




Khartoum 

Le Ministre de la Coopération internationale Idris Sulaiman a rencontré l'ambassadeur pakistanais à Khartoum Mohamad Sharaf Ahmad.

La réunion a abordé le progrès des relations bilatérales entre les deux pays et les moyens de les promouvoir davantage.

La réunion a également discuté des moyens de développer les relations économiques en particulier dans les domaines de l'industrie de textile, l'engrais, la production du riz, du blé, du coton et du matériel agricole, médecine, pharmacie, investissement et éducation.

La réunion a aussi porté sur les préparatifs pour les réunions du comité ministériel conjoint entre les deux pays prévues à Islamabad les 15 et 16 novembre 2017. Un forum des hommes d'affaires soudanais et pakistanais sera organisé en marge des réunions du comité.




Khartoum 

Le Ministre de la Santé de l'Etat de Khartoum, Mamoun Hommaida a indiqué que son ministère va ouvrir un département des maladies mentales dans l'hôpital de Khartoum avant la fin de l'année courant.

En s'adressant ce mardi à la célébration pour la Journée mondiale de la santé mentale sous le slogan : " la santé mentale au travail ", Hommaida a souligné la nécessité d'établir des centres de réadaptation pour prévenir la dépendance, affirmant l'engagement de son ministère à la formation des psychologues et des médecins.

Le directeur général du ministère, Dr Babiker Mohamad Ali a souligné que 90% des causes de crises cardiaques dues au travail et à l'allongement des heures de travail, notant la nécessité d'améliorer l'environnement de travail, de fournir un soutien social et d'identifier la description fonctionnelle des travailleurs.



Khartoum

Le Ministre des Minéraux, Professeur Hashim Ali Salem, a souligné la nécessité de changer la méthode de pensée et de profiter de toutes les alternatives disponibles dans la phase post-siège.

Lors de sa présidence la réunion du Conseil du Ministre à sa cinquième session Dimanche, Prof. Salem a révélé la tendance de son ministère à réactiver tous les accords signés avec la recherche de la signature de nouveaux accords.

Il a dit dans des déclarations à la presse suite à la réunion que la réunion du Conseil a discuté un certain nombre de questions importantes, à la tête desquelles la décision de créer une Radio d'orientation minière couvrant tous les mineurs dans les régions éloignées et la décision d'établir une raffinerie d'or , expliquant que la raffinerie actuelle n'a pas la capacité d'affiner tout l'or produit.

Il a indiqué que la réunion a également recommandé l'établissement d'un fonds pour la recherche scientifique minière, dans lequel toutes les compagnies minières doivent contribuer à côté du Ministère des Minéraux, soulignant la nécessité du souci à la recherche scientifique et son développement pour promouvoir la performance dans le secteur des mines.

Pour sa part, le Directeur du Département de Sécurité et de Responsabilité Sociétale, Ustaz Bala Yusuf, a affirmé que son Département s'est efforcé d'observer tous les problèmes environnementaux dans le secteur minier traditionnel, tout en faisant allusion au forum des superviseurs de l'environnement et de la sécurité, organisé aux compagnies minières pour compléter la base de données pour les superviseurs de l'environnement en vue d'échanger les expériences entre les superviseurs.





Khartoum

Le Ministère des Finance et la planification économique a relevé une série de politiques et procédures pour tirer profit des avantages attendus de la décision américaine sur la levée des sanctions économique sur le Soudan.

Le ministre d'Etat aux Finances et de la Planification économique, Dr Abdul Rahman Dirar a dévoilé que le ministère est prêt à utiliser les effets positifs de la décision dans le domaine de l'intégration de l'économie soudanaise dans l'économie mondiale et briser l'impasse de son isolement, en plus de la stabilité du taux de change et de l'impact de sa baisse sur le niveau général des prix.

Dans une déclaration à la presse ce dimanche, le ministre a indiqué que le bénéfice du flux des envois de fonds et des possibilités de financement facilité par la résolution sera guidé par le financement selon un plan pour les secteurs productifs et les infrastructures, ainsi que la création et le développement d'actifs soutenant la production et l'augmentation de la production de pétrole et de gaz et le développement du secteur touristique.

Il a souligné la volonté du Ministère de maximiser les bénéfices directs pour attirer les investissements étrangers aux secteurs productifs et renforcer les efforts de l'Etat pour lutter contre le chômage et ouvrir des emplois et augmenter les revenus de la société, ainsi que bénéficier du démantèlement des actifs gelés en faveur du gouvernement et des citoyens.