Al-Bashir ordonne la complétion de tous les intrants de production au projet de Gazira

Partenariat entre le Nord-Kordofan et la Banque Faisal Islamique pour la mise en place des projets de services

La MINUAD félicite les Soudanais à l'occasion d'Eid Fitr

Ministère des Mines : 50.22 tonnes d'or est la production au cours du premier semestre de cette année

Ministre d'Etat à l'Intérieur se rend aux camps des refugiés sud-soudanais à l'Etat du il blanc

Publicités 3


 


El-Obeid

 Le gouvernement de l'Etat du Nord-Kordofan et la Banque islamique Faisal ont signé un accord sur la mise en place des projets de renaissance de l'Etat dans les domaines de l'eau, de la santé, de l'éducation et d'autres projets productifs relatifs au projet de Khor Abu Habil.

Le Wali adjoint de l'Etat du Nord-Kordofan, Dr Ismail Makki a déclaré que les projets mis en place dans le cadre de la renaissance de l'Etat visent à l'allègement de la pauvreté, l'amélioration des moyens de la vie, la qualité de l'éducation, la lutte contre la soif, le soin de base, l'infrastructure, la Dawa et la culture et la jeunesse.

Makki a ajouté que les projets ont atteint les objectifs espérés et ont trouvé la satisfaction des citoyens tout en qualifiant la banque Faisal comme ancienne et qui soutient l'économie nationale.

Le directeur adjoint de la banque, Faisal Ali Ibrahim a fait l'éloge de l'expérience de la renaissance de l'Etat du Nord-Kordofan en la qualifiant comme une expérience avancée et réussie.

 

 

 

Khartoum

 Le rapport semestriel sur la performance du ministère des Mines pour 2017 a dévoilé que la production en or était plus augmentée au cours de la période dite de 50.22 tonnes équivalent de 1.6 milliards de dollars.

Le rapport a souligné l'augmentation de la production d'autres minéraux dont les revenus ont atteint 81% d'un croissement de 90% par rapport avec la production du premier semestre de l'année 2016.

Le rapport, qui a été discuté lors de la réunion du ministre des Mines, a indiqué que le premier semestre de cette année a connu une intensification du contrôle sur les sociétés de franchisage et celles-ci de la petite exploitation ainsi que le règlement de la situation de 19 sociétés minières dont la période est expirée et d'autre opérations de surveillance dans le cadre de la protection de l'environnement et de la santé professionnelle.

Le ministre des Mines Porf. Hashim Ali Salem a indiqué que son ministère œuvre efficacement pour la mise en place les recommandations du dialogue national concernant le ministère conformément aux directives du conseil national des ministres.

 


Khartoum

Le ministre de la Coopération internationale, Sulaiman Idris s'est entretenu avec l'ambassadeur japonais à Khartoum Hedki Ito sur les aides japonaises au Soudan dans les domaines du développement agricole, des capacités et de la formation.

Le ministre a salué le soutien considérable fourni par l'Etat du Japon au Soudan à travers les projets de développement dans divers Etats du Soudan.

Le ministre d'Etat à la Coopération internationale, Hussein Al Sharif Al Hindi a, dans des déclarations à la presse à la suite de la réunion, exprimé l'appréciation du Soudan au Japon et à l'Agence Japonaise de la Coopération internationale (JICA) et son rôle dans le développement durable au pays.

Il a fait allusion à la grande coopération fournie par le Japon au Soudan dans les domaines de l'eau potable, de la santé, de l'éducation, de l'agriculture et d'autres domaines.

De sa part, l'ambassadeur japonais a affirmé le souci de son pays de renforcer les relations de coopération entre les deux pays, affirmant la continuation de fourniture de plus d'aides japonaises au Soudan.

 

 

Khartoum

L'analyste économique connu et membre du corps des conseillers du conseil des ministres Dr Haytham Mohamed Fathi a appelé de concentrer les investissements étrangers dans le pays directement sur les secteurs pétrolier et minier, et des services pour la promotion de l'économie nationale du pays.

Il a souligné dans une déclaration à la SUNA que le pays possède des richesses de pétrole et des métaux énorme, mais ils ont en besoin de technologies modernes et les expériences des grands pays, en appelant à l'activation du rôle des investissements étrangers et nationaux pour accroître la capacité de production dans les secteurs vitaux avec la diversification de la base d'exportation par la production de biens et les services.

Haitham a souligné la nécessité de travailler pour la stabilité des politiques macro-économiques pour maintenir la stabilité économique soulignant le rôle important joué par l'investissement étranger dans l'impact positif sur le Produit National Brut du pays en appelant de prendre les dispositions et les procédures pour ajuster les ressources financières dans les projets principaux d'investissement , afin d'assurer la réalisation des objectifs souhaités.

 

 

Khartoum

L'analyste économique et professeur d'économie dans les universités soudanaises Dr Mohammed Annayer a affirmé l'importance économique de l'électrification de tous les projets agricoles dans le pays, en considération qu'il épargne 35% du coût de production dans toutes les cultures agricoles.

Dans une déclaration à la SUNA, Annayer a appelé l'?tat à l'intérêt de l'expansion de ce projet comme la meilleure solution pour augmenter la production et la productivité soulignant que la production actuelle de l'électricité du pays ne couvre pas la consommation intérieure et que l'électrification des projets agricoles exige une énergie électrique supplémentaire.